O.R électricité

Artisan au service de la qualité

Accueil

Me contacter

Panneaux solaires / photovoltaïque

Chauffage

Chauffage électrique - Pompe à chaleur

Comment choisir un chauffage électrique économique ?

Le coût à l’achat :


Pour choisir un chauffage électrique économique, qu'il s'agisse d'un chauffage d'appoint électrique ou d'un système de chauffage complet, plusieurs éléments sont à considérer. Le prix à l’achat et à l’installation est le premier critère de choix et varie sensiblement d’un radiateur à l’autre.


Parmi les radiateurs électriques les moins chers, le convecteur électrique et le panneau rayonnant peuvent séduire pour leur faible coût à l’achat. Cependant, ces chauffages d'appoint économiques à première vue sont énergivores et ne sont en réalité pas les chauffages électriques les plus économiques qu’il est possible d’installer dans un logement, qu’il soit neuf ou ancien.


Le sèche-serviettes convient quant à lui aux pièces humides, comme la salle de bains. La chaleur sèche qu’il diffuse assainit l’air, mais il reste assez énergivore.


La consommation électrique :


La consommation électrique d’un radiateur est aussi importante que son prix, certains radiateurs étant beaucoup moins énergivores que d’autres.


Le radiateur à inertie est un chauffage électrique économique. Sa capacité de stockage de l’énergie permet de profiter de sa chaleur même lorsqu’il est éteint. Il peut être à inertie sèche, lorsque la chaleur est diffusée par le matériau du radiateur, ou alors à inertie liquide, lorsque la chaleur est véhiculée par le fluide contenu dans sa structure.


Le radiateur à accumulation est lui aussi un chauffage électrique économique. Si le prix de ce radiateur électrique est plus élevé à l’achat, il offre un confort thermique appréciable et permet de réaliser des économies d’énergie.

Pompe à chaleur

Les pompes à chaleur air-air constituent un système intéressant car elles produisent plus d’énergie qu’elles n’en consomment. Mais cela n’en fait pas une solution « miracle » pour autant car il faut considérer que les performances chutent de façon sensible avec la baisse des températures extérieures.


Les PAC air-air seront donc particulièrement adaptées aux hivers doux (où il y a souvent un besoin de climatisation en été) et aux logements très bien isolés. Elles pourront s’envisager notamment en remplacement de radiateurs électriques. Elles entrent en concurrence avec les poêles à granulés qui présentent plus de contraintes d’entretien mais constituent une solution plus écologique et soutenue par les aides publiques.


N’hésitez pas à me contacter pour tout conseil et devis.